Égalité femme – homme : il faut agir !

 

• Exemplarité du secteur public 

• Promotion des entreprises respectueuses de l’égalité salariale 

• Meilleure conciliation entre vie privée et professionnelle dans le secteur privé 

• Flexibilité des taux d’engagement dans le secteur public 

• Fiscalité neutre 

• Meilleures chances d’accès aux postes dirigeants, dans le secteur public 

• Meilleure représentation des femmes aux postes dirigeants, dans le secteur public 

• Lutte ferme contre le harcèlement sexuel 

Congé paternité

 

• Solution qui tienne compte des réalités sociales et familiales actuelles

• Congé d’une durée raisonnable

• Financement stable, par les mécanismes existants 

Drogues : pour un marché réglementé du cannabis

 

• Expérimentation et des solutions issues du terrain 

• Cadre légal pragmatique 

• Financement garanti pour la prévention 

• Lutte ferme et volontaire 

Big Data, Blockchain et Administration publique

 

• Législation protectrice des droits individuels et une meilleure information de
l’individu 

• Collecte encadrée des données par les administrations 

• Intégration des nouvelles technologies par les acteurs publics 

• Renforcement du rôle du préposé à la protection des données 

• Positionnement fort de la Suisse 

Cyberdéfense

 

• Effectifs suffisants 

• Formation efficace 

• Filières attrayantes 

• Doter le DDPS de la capacité d’agir dans le cyberespace en cas de crise majeure

Énergies renouvelables et environnement : au-delà des promesses

 

• Libération des projets d’énergies renouvelables du carcan procédurier 

• Fin de la sous-exploitation du bâti pour l’énergie solaire 

• Incitations fortes à améliorer l’efficience énergétique du parc immobilier 

• Politique responsable et exemplaire dans l’octroi des marchés publics 

Dépenses publiques

 

• Extension du frein à l’endettement aux assurances sociales 

• Mise en place d’une obligation de réexamen périodique des lois prévoyant des dépenses
liées 

• Indexation des recettes fiscales et des dépenses publiques

• Restitution aux contribuables des excédents au moyen d’un crédit d’impôt unique ou
d’une baisse d’impôts 

• Création d’un organe indépendant d’analyse

• Introduction d’un mécanisme «one-in, one-out » 

• Introduction des clauses « sunset » pour certaines réglementations 

• Introduction d’un droit de veto du Parlement sur les ordonnances du Conseil fédéral 

• Alignement du traitement des employés du secteur public sur les conditions du privé

• Renforcement du Contrôle fédéral des finances 

• Sanctions dissuasives pour les négligences dans l’utilisation des deniers publics 

Assurance-maladie

 

     Au niveau des prestations :

• Introduction d'une liste d’interventions à pratiquer en priorité en milieu ambulatoire.

• Mise en place d'un système de facturation forfaitaire des interventions ambulatoires en milieu hospitalier et prévoir un financement uniforme des prestations.

• Encourager l’innovation et l’utilisation des nouvelles technologies dans le domaine médical.

     En matière de politique hospitalière :

• Soutien d'un marché hospitalier concurrentiel fondé sur les système DRG en garantissant plus de transparence.

• Mieux encadrer les PIG afin d’éviter un subventionnement caché des établissements publics.

• Rétablir une concurrence équitable entre hôpitaux publics et cliniques privées.

     Comme alternative au modèle actuel d’assurance-maladie obligatoire :

• Donner la possibilité aux assurés d’ouvrir un compte d’épargne santé individuel.

Prévoyance vieillesse

     

     Assainir le 1er pilier (AVS) en :

• Octroyant une rente complète après 44 années de cotisations.

• Augmentant légèrement le taux de TVA pour financer l’AVS. 

     Réformer le 2ème pilier (LPP) en :

• Baissant le taux de conversion de 6.8% à 6%.

• Compensant la baisse précitée par des mesures internes au deuxième pilier 

• Le rendant plus accessible au temps partiel et aux petits revenus 

• Réduisant les différences de cotisations pour éviter de pénaliser les employés les plus âgés     

     Rappeler l’attractivité et l’importance du 3ème pilier en :

• Augmentant le plafond des déductions d’impôts qu’il permet tant pour les salariés que les
indépendants

• Incitant l’ensemble de la population, y compris les jeunes, à en conclure un

Relations Suisse – Union européenne (UE)

 

     Concernant les bilatérales :

• L’utilisation la voie de l’arbitrage pour tout litige sur l’interprétation des accords bilatéraux.    

     Concernant les accords de Schengen et Dublin :

• Le maintien des accords.

Papiers de position